En quoi la médiatisation du football de haut niveau augmente-t-elle les dérives financières ?

Le football, un sport si populaire mais pourtant si fermé. De nos jours, il n’y a pas un jour sans entendre parler de foot, pas un jour sans une actualité concernant le foot : il est devenu une économie à part entière, et est médiatisé plus que jamais ! Le football a bien sûr commencé par ce professionnaliser, mais très vite, il y a eu des abus et des dérives, pour donner ce que l’on connaît aujourd’hui, où tout se joue à coup de millions. Malgré cela, différents organismes essaient d’établir un certain « fair-play financier » dans cette économie du foot, qui a été accentué par les récentes corruptions. Nous avons donc choisi ce thème qui est totalement dans l’actualité, puisque ces dernières années le football a captivé beaucoup de personnes et de Français, notamment les médias, avec les différentes fraudes ou corruptions qu’il a pu connaître, ou qu’il connaît actuellement. Mais aussi avec la Coupe du Monde 1998 qui s’est disputée en France, et qui a été remporté par l’équipe de France de Zinedine Zidane. Ce sport attire également beaucoup de téléspectateurs, avec la diffusion des différents matchs. Prochain évènement à ne pas manquer : L’EURO 2016. C’est pour cela que nous avons fait le lien entre la médiatisation et les différents scandales récents de ce sport. Nous nous sommes donc demandé en quoi la médiatisation du football de haut niveau augmente les dérives financières. L’on a alors étudié la médiatisation de ce sport avec son évolution et sa modernisation, puis les affaires de corruption qui touche la FIFA avec les Mondiaux 2018 et 2022 et l’affaire Platini, Enfin avec Sepp Blatter, Président des scandales.

La Médiatisation du football

L’évolution du football dans les médias, s’est faite dans les 50 dernières années, au travers de différents moyens de communications, comme la presse écrite, la radio, la télévision et internet. C’est avec l’évolution de l’industrialisation et des loisirs, que les médias ont pu progresser et apporter la part de rêve et de détente qui manquait aux Hommes. Cependant à l’origine la médiatisation concernait plutôt les sports bourgeois comme l’escrime ou encore les sports hippiques. La presse écrite a été le premier moyen de médiatisation, les grands journaux consacraient alors une rubrique sportive où l’on pouvait trouver les résultats sportifs ou encore certaines dates importantes. Au fur et à mesure de la popularisation de ses rubriques, certains médias ont décidés de créer leur propre magazine spécialement dédié au sport.Le journal L’Equipe crée en 1946 par Jacques Goddet pour succéder à l’Auto. C’est l’Equipe qui est à l’origine de la création de la coupe d’Europe des Clubs Champions. Puis avec la création de la radio en 1895, l’on pouvait alors être informé des différents résultats sportifs, ou encore suivre un match grâce aux commentateurs. L’on pouvait alors à partir de 1936 assister de chez soit aux différentes retransmissions sportives ( Jeux Olympique de Berlin), les premières images de la rencontre Allemagne-Italie en direct, sont diffusé dans la foulé le 15 novembre 1936. C’est ensuite, avec l’évolution des progrès techniques et de la période des Trente glorieuses, que la télévision s’est développée. C’est seulement vers 1976, que les retransmissions sont devenues primordiales, elles deviennent exclusives à ceux qui les achètent en 1984 avec Canal+, ce qui provoque une inflation des prix, et crée une véritable économie.Des chaines seront dédiées exclusivement à l’actualité sportive à partir de 1987 avec Screensport suivi d’Eurosport en 1989. Aujourd’hui encore, cette économie croît. Par la suite dans les années 2000, la bulle internet en pleine expansion, offre différentes possibilités aux internautes : consulter des informations, communiquer avec le monde entier. C’est lors de la Coupe du Monde en 1998 que la médiatisation était à son apogée, cependant il y a tout de même des limites notamment au niveau des extrêmes de la médiatisation.

Les affaires de corruption qui touche la FIFA 

Le lieu des coupes du monde est un sujet sensible pour l’attribution du pays organisateur. La corruption du comité éxécutif est souvent mise en cause. Tout d’abord en 2010, alors que le Maroc eu deux voix de plus c’est l’Afrique du Sud qui fût désigné par la FIFA.

En ce qui concerne les Mondiaux de 2018 en Russie et ceux de 2022 au Qatar la FIFA n’est pas épargné, sachant que tout était prévu avant le vote. Mais se qui fait beaucoup de bruit s’est l’ attribution des compétitions à des pays riches. Tout d’abord la Russie en étant en première place avec ses stocks de gaz et deuxième au niveau de la production de pétrole au monde. Le Qatar pour sa part, dispose de la troisième plus grand réserve de gaz naturel du monde ainsi que de nombreux puits de pétroles. D’après l’ex chargée de la communication du comité de candidature Qatar 2022, Phaedra Almajid les responsables qataris ont proposé de l’argent en janvier 2010 aux dirigeants du football africain, mais les dirigeants de la FIFA restent sourds. Le Qatar n’est pas très développé dans le football, et pratiquement tous les stades sont à construire. S’est d’ailleurs à ce sujet que le Belge Marc Tarabella député européen déplore les conditions de travail sur les chantiers du Mondial 2022. D’après lui l’attribution de la compétition est « Une insulte à l’éthique ». Déjà mille ouvriers morts sur les chantiers surtout des népalais et indiens, à cause de la chaleur et le manque de sécurité. On leur retire leur passeport pour éviter qu’ils quittent le pays, c’est de l’esclavagisme moderne. Même le procureur Garcia conteste les conclusions de la FIFA par rapport à son enquête. C’est le sujet de la chaleur qui est au coeur du débat, avec une température avoisinant les 50°C l’été, la coupe du monde devra se dérouler en hiver, bien que l’option de faire des stades climatisés était en projet, mais dans les temps actuels cela n’est pas du tout d’actualité point de vu écologique et l’ambiance extérieur ne serait pas autant festive. A ce propos, en mai 2014 Sepp Blatter reconnaît que d’avoir accordé le Mondial 2022 au Qatar est une erreur, mais que c’était la volonté politique de la France et l’Allemagne qui ont de grandes entreprises qui interviennent au Qatar. Cela s’est fait avec l’aide de Platini qui a donné sa voix au Qatar et non aux Etat-Unis comme convenu, sous le conseil de Sarkozy président. D’autres chefs de gouvernements ont faient de-même. Le même mois le Sunday Times indique être en possessions de milliers d’emails et documents qui inculpe Mohammed Bin Hamman, membre du comité éxécutif de la FIFA de versement d’argent, ce dernier ne parlant que de simple cadeaux, tels que des montres de luxe. Depuis le membre du comité a été radié à vie en 2012 pour corruption.

Voir: Caricature de la corruption des Mondiaux 2018 et 2022 de Oli.

 

C’est encore à Michel Platini président de l’UEFA (Union des Associations Européennes de Football), à qui l’on reproche d’avoir reçu un paiement suspect, de 1,8 million d’euros en 2011 de Blatter, pour avoir effectué un travail de conseiller achevé en 2002. Ce fait peut avoir de très gros enjeu sur sa carrière, il pourrait être écarté définitivement de l’élection à la présidence de la FIFA, toujours programmé le 26 février 2016. Platini y figure pourtant comme favori, pour être successeur de l’ancien président de la FIFA Sepp Blatter. Michel Platini risque une suspension de cinq à sept ans.

Sepp Blatter président des scandales

Président de la FIFA depuis 1998, il est réelu pour un cinquième mandat le 30 mai 2015, celui-ci décide de démissionner le 3 juin 2015.

Une procédure pénale ouverte contre lui, en tant que président de la FIFA le 25 septembre 2015 pour « Soupçon de gestion déloyale et subsidiairement, abus de confiance ».

Tout commence en 1999 après sa première élection à la présidence, un écrivain anglais affirme que le vote a été truqué, mais le suisse obtient gain de cause devant le tribunal. Puis suit une affaire de pot de vin avec la ISF (International Sport and Leisure), ou la FIFA est mise en cause.

En 2014, s’est un trafic de billet pour les match du mondial au Brésil. La société Match Hospitality qui est le prestataire exclusif de la FIFA, est mise en cause. Et cette société est dirigée par Philippe Blatter neveu de Sepp Blatter.

Mais s’est en 2015, que le coup de grâce tomba, avec l’affaire de corruption pour le mondial 2022. Sepp Blatter lui-même affirme en octobre 2015 que la FIFA avait choisi d’attribuer en 2010 la coupe de monde 2018 à la Russie avant le vote et celui de 2022 aux Etat-Unis avant que Platini sous l’influence de Nicolas Sarkosy donne son vote au Qatar. Ce sont par ailleurs, les sponsors historique de la FIFA Coca-Cola et Mc Donald qui ont demandés en premier la démission de Blatter pour corruption.

Ces 50 dernières années le football est devenu de plus en plus médiatisé, on entend toujours plus parler de ce sport, s’est un sport populaire et accessible à tous. C’est grâce aux différentes médias que cela a pu se produire et prendre une telle  ampleur. De ce fait le football est devenu une économie à part entière, de plus en plus de transactions on commencer à se produire, d’échange de joueur, etc.. Pour cause : la pression des médias. Ce sport devait alors devenir parfait, les joueurs devaient être de plus en plus performants, les clubs de plus en plus réputé et mieux côté. Les dirigeants sous pressions des médias, les clubs devaient rapporter  le plus d’argent et étaient prêts à tout. On découvre alors ces dernières années de nouvelles fraudes dans le football, les corruptions et les pots de vins. Pour paraître mieux et gagner l’organisation de certains mondiaux, les dirigeants était prêts à payer l’organisateur du tirage pour que les choix soit truqué. Hors si la médiatisation n’était pas telle, si tout n’étais pas retransmis et qu’il ne comptais pas autant d’adepte, il n’y aurait pas besoin de paraître meilleur, de tout acheter pour achevé ses concurrents.

Pour conclure notons que sur les vingt deux personnes qui formaient le comité exécutif de la FIFA en 2010, quatorze ont déjà été sanctionnés ou sont sous le coup d’une enquête. Ce qui signifie que huit personnes seulement ne font l’objet d’aucun soupçon pour le vote de l’attribution des mondiaux 2018 et 2022. Peut-on dire alors que le système va changer, et que ses organisations ne seront plus au-dessus des lois ?

MEYER Aurélie & MICHEL Stéphane

Bibliographie

DRUT, Bastien. Economie du football professionnel [en ligne]. La découverte, 2011. 125p. Disponible sur :  https://lectures.revues.org/5271

Eurosport.. Scandales FIFA : Russie et Qatar perdraient les Mondiaux 2018 et 2022 si la corruption était avérée. Eurosport [en ligne], 07/06/15. [consulté le 14 décembre 2015]. Disponible sur: : http://www.eurosport.fr/football/scandales-fifa-russie-et-qatar-perdraient-les-mondiaux-2018-e-t-2022-si-la-corruption-etait-averee_sto4774275/story.shtml

I Télé. Blatter victime d’un jet de dollars en pleine conférence. I Télé, 2015. YouTube, 0:28s. Disponible sur: https://www.youtube.com/watch?v=5CIbU7cXwtk

L’Alsace. Verdict en décembre pour Platini. L’Alsace [en ligne], 24/11/15, [consulté le 14 décembre 2015]. Disponible sur: http://www.lalsace.fr/sport/2015/11/24/verdict-en-decembre-pour-platini

Le parisien. Corruption : Sepp Blatter va quitter la présidence de la FIFA. Le parisien [en ligne], 02/06/15, [consulté le 14 décembre 2015]. Disponible sur: http://www.leparisien.fr/sports/football/fifa-sepp-blatter-quitte-la-presidence-de-la-fifa-02-06-2015-4826343.php

L’Equipe. Corruption : l’Allemagne aurait acheté la Mondial 2006. L’equipe [en ligne], 16/10/15, [consulté le 14 décembre 2015]. Disponible sur: :http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Corruption-l-allemagne-aurait-achete-le-mondial-2006/599447

L’Equipe. Les scandales présumés de la FIFA sous la présidence de Blatter. L’équipe [en ligne], 02/06/15, [consulté le 14 décembre 2015]. Disponible sur: : http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Les-scandales-presumes-de-la-fifa-sous-la-presidence-de-blatter/562042

Oli. Corruption a la FIFA. Le humeurs d’Oli [en ligne]. Oli, 28/05/15, [consulté le 14 décembre 2015]. Disponible sur: http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.humeurs.be/wp-content/uploads/2015/05/SP20150527_FIFA-1000.jpg&imgrefurl=http://www.humeurs.be/2015/05/corruption-a-la-fifa/&h=819&w=1000&tbnid=2CdYwVzAOiPnBM:&docid=FEyr9mZpYKm4eM&ei=9jhUVvC2E8P2Uv6LqOgL&tbm=isch&client=firefox-a&iact=rc&uact=3&page=1&start=0&ndsp=20&ved=0ahUKEwjwibKR6qjJAhVDuxQKHf4FCr0QrQMIKjAD

Picard, Maurin. Le prophète déchu du foot-business. L’enquête sport, Septembre/Décembre, 2015, N°1, p.6-8.

Rakotozafy Cédric et Fonck Mathieu. L’impact de la médiatisation du football [en ligne]. [consulté le 14 décembre 2015]. L’essor du football en France. Disponible sur: : http://football-mediatisation-tpe.e-monsite.com/pages/nos-articles/l-essor-du-football-en-france.html

20 minutes. Corruption à la Fifa: Deux vice-présidents arrêtés à Zurich [en ligne]. 03/12/15, mis à jour le 03/12/15 [consulté le 14 décembre 2015]. Disponible sur : http://www.20minutes.fr/sport/1742891-20151203-corruption-fifa-deux-vice-presidents-arretes-zurich

This entry was posted in Le jeu and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to En quoi la médiatisation du football de haut niveau augmente-t-elle les dérives financières ?

  1. btsenil says:

    Un joli article que j’ai eut plaisir à lire de part la police du texte mais aussi la mise en page et la forme. Je l’ai trouvé très intéressant bien complet qui parle à tous car c’est vrai que le foot est le sport du peuple. J’ai beaucoup apprécié. Merci.
    Dupon Gaetan