La place du sport chez les jeunes

Les activités physique et sportives ont reconnu un développement massif chez les jeunes depuis 1960. En effet l’éducation physique et sportive est pratiqué dès notre plus jeune âge.On peut donc ce demander quelle est la place du sport chez les jeunes? Dans un premier temps nous aborderons le sujet des biens faits du sport, puis nous parlerons des liens qui ce crée lors de la pratique physique, pour terminer sur l’avenir des jeunes sportifs.

 

Les biens fait du sport pour notre corps

 Le cerveau pendant l’adolescence

L’adolescence est une phase du développement humain physique et mental qui se produit pendant la puberté jusqu’à l’âge adulte. Tout change, la voix, la masse musculaire, les exigences sociétales, le regard des autres. Pendant cette période le cerveau est en plein développement, de nouvelles capacités font leur apparition et certaines zones qui le constitue se modifie plus ou moins rapidement. Si l’on pratique une activité sportive à cette période, les zones responsables de la coordination, de la vision, de l’équilibre et de toutes autres facultés cognitives impliqué dans le contrôle des mouvements seront renforcer. « Le sport a un rôle énorme sur le développement du cerveau et ses apprentissages » explique le neuropsychiatre Boris Cyrulnik. Un adolescent pratiquant du sport aura donc plus de réflexe et sera capable d’effectuer des gestes complexes.jeune-faire-du-sport

  Le sport, pour une bonne santé

L’activité physique possède énormément de vertus et constitue un moyen de se protéger contre certaine maladies comme le cancer du sein, du colon ou de la prostate, les maladies cardiovasculaire ou encore l’hypertension artérielle et l’ostéoporose. Elle a de très nombreux bienfaits sur la santé car elle réduit le risque de diabète, de lombalgies et d’obésité.  Pour améliorer le sommeil on peut pratiquer du sport mais pas après 16h. C’est un véritable atout contre le stress, la dépression et l’anxiété.

Pratiquer au moins une activité sportive pour avoir une bonne condition physique et pour bien vieillir !

 


Le sport crée des liens

La cohésion d’une équipe

Les étudiants ressentent un réel besoin de pratiquer une activité physique et sportive. Ils ont besoin de se décompresser durant certaines périodes qui ne sont pas toujours évidente, comme par exemple pendant les examens. Le sport d’équipe les aide à s’équilibrer et à se surpasser. En le pratiquant ils développent leurs courages et le collectif, ces qualités seront nécessaires dans leurs vies professionnelles. L’esprit d’équipe est un formidable vecteur de sens et de cohésion sociale, il crée parfois de réelles amitiés.

 

D’après une étude menée auprès des jeunes de l’ENIL de Mamirolle, nous pouvons voir que pour la majorité, le sport à une place importante dans leur vie. A la question : Qu’est ce que le sport vous apporte? ils répondent “Le sport m’apporte un bien-être physique et psychique”, “de la liberté”, “Rencontrer des nouvelles personnes, du bonheur, de la joie” ou encore “Du bien-être, de la confiance et permet de me défouler de temps en temps”…

 

Appuyer sur l’image pour voir une partie du sondage

 

Un plus dès l’enfance 

L’estime de soi se développe depuis tout petit et le sport favorise cet atout. Le sport leur permet ainsi de se fixer des objectifs, de se sentir valorisé surtout si l’enfant est en échec scolaire. Le sport collectif leur permet de réaliser leurs rêves tout en respectant les autres et les règles communes à chacun.
Cette pratique sportive régulière va permettre aux enfants d’augmenter la confiance en soi, le courage, la communication avec les autres de l’équipe et avec les adultes, leurs entraineurs. Tous ces atouts vont les aider à devenir plus mature, responsable et ses principes pourront s’appliquer dansleur vie professionnelle.

 


Un métier pour l’avenir 

Après l’obtention du baccalauréat ou une réorientation, les étudiants peuvent consulter leur Admission Post Bac. De nombreux jeunes souhaite s’orienter vers une filière sportive, et se tournent vers une formation STAPS, licences de sciences et techniques des activités sportives. En 2014,on pouvait trouver plus de 22 000 étudiants en première année de licence.     …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Mais où mène cette formation ?

Une grande diversité de métier est envisageable, pour un type de profil très différents.

La formation propose quatre domaines de spécialisation :

  • L’entrainement sportif : secteur du sportif professionnels qui peut mener à être champion, mais pas seulement, acrobate, cascadeur, ou encore danseur font partie de ce domaine. On peut aussi retrouver des activités utiles comme pisteurs secouristes, plongeur-démineur, …  ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………Travailler dans l’univers du sport sans être un grand sportif, c’est possible ! ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
  • Le management du sports : secteur varié qui mène comme agent de joueur, manager d’une organisation sportive ou encore le chargé de mission sport.
  • Le sport-Santé : secteur du médicales qui demandes certaines compétences. On retrouve donc les médecins et kinésithérapeutes pour soigner et entretenir les athlètes ou encore les diététiciens pour leurs donner quelques conseils.
  • Le commerce du sport : c’est une compétences commerciales qui mène aux emplois de la vente, de la gestion et du marketing.

Les passionnés du sports peuvent donc facilement se trouver un métier à leur image, et avoir une vision sur l’avenir.

 

 

 

 

Le sport, dès le plus jeune âge, trouve une place importante chez les individus. Il aide le cerveau à se renforcer lors de la période de l’adolescence, mais aide également à se tenir en bonne santé. L’équilibre, le bien-être et l’estime de soi sont des facteurs d’une bonne activité physique qui nous aide dans notre vie professionnelle et quotidienne. Certains étudiants, passionnés par le sport, pourront plus tard faire de cette passion un métier.

La pratique sportive trop excessive peut engendrer certaines complications sur votre santé, prenez soin de vous ! ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

CUCHEROUSET Loïse, DELACROIX Camille

 


Bibliographie

Bienfaits généraux de l’activité physique. In Le Figaro.fr [en ligne]. Le Figaro, pas de date de publication. Disponible sur http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/sports-activites-physiques/bienfaits-generaux-lactivite-physique/quels-sont-benefices

Fédération des Associations de Parents de l’Enseignement Officiel. La condition physique des jeunes. Les analyses de la FAPEO, document datant de Juin 2008. Disponible sur http://www.fapeo.be/wp-content/analyses/archives/sport_jeunes.pdf

Florence Rostan, Chantal Simon, Zékya Ulmer. Promouvoir l’activité physique des jeunes. [en ligne]. Noirot, 7 juin 2011 [21/11/2017]. Disponible sur : http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1347.pdf

Garance, Renac. Ils sont fous, ces ados ! Sport et vie, juillet/aout 2017, n°163, pp 40-45.

Le sport est ma passion. In ONISEP [en ligne]. ONISEP, 26 septembre 2016 [11/12/2017]. Disponible sur : http://www.onisep.fr/Decouvrir-les-metiers/Des-metiers-selon-mes-gouts/Le-sport-est-ma-passion

Les bienfaits du sport pour notre cerveau. L’EQUIPE [en ligne]. L’équipe, publié le 28 juillet 2014 à 11h34. Disponible sur https://www.lequipe.fr/Ilosport/Archives/Actualites/Les-bienfaits-du-sport-pour-notre-cerveau/743672

Maillard, Catherine. Quand le sport favorise les liens sociaux. In Doctissimo [en ligne]. Doctissimo,11 mars 2011 [27/11/12]. Disponible sur : http://www.doctissimo.fr/html/forme/sports/articles/14955-sport-liens-sociaux.htm

Pascal Laborde. Le rugby, école de la vie. Alim’agri, juillet/août/septembre 2015, n°1562, pp. 48-50

Robert, Virginie. Le sport business : un marché d’opportunités. In L’échos [en ligne]. Léchos, 16 juillet 2014 [consulté le 21/11/2017]. Disponible sur : https://www.lesechos.fr/16/07/2014/LesEchos/21729-119-ECH_le-sport-business—un-marche-d-opportunites.htm

Sondage fait par nos soins sur Google Forms, envoyé aux étudiants le 6-12-2017, 75 réponses obtenues. Disponible sur https://docs.google.com/forms/d/11qFQfZjwudpsYrAp6Yp7VwJ5SIN1YmNs8tmzFwY8h1s/edit#responses

 

 

 

 

 

This entry was posted in La jeunesse, Sans catégorie and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to La place du sport chez les jeunes

  1. btsenil says:

    Votre article sur la place du sport dans la vie des jeunes d’aujourd’hui est bien écrit et divertissant grâce aux différentes images. La forme de votre article est captivante, il attire le regard du aux paragraphes bien défini et pousse à l’attention sur les bienfaits du sport.
    Vous avez su vous appropriez le sujet à merveille, l’article mélange le sondage réaliser ainsi que le texte d’une belle façon. L’article est d’actualité car c’est un problème relativement courant dans notre société, du au « manque de motivation » des jeunes.
    Ce que je retiens de votre article c’est que le sport peut permettre de renforcer la cohésion de groupe et qu’il peut également permettre de renforcer l’estime de soi.
    Valentin BAUER

  2. btsenil says:

    Votre article est bien construit et les images qui vont avec sont attrayantes et rendent vivant votre thème. Je suis tout à fait d’accord avec vous ; le sport doit être quelque chose d’important, je dirais même indispensable dans la vie. Il faut y pratiquer le plus tôt possible, car cela permet de se développer physiquement, mais surtout mentalement. Votre article est intéressant et captivant.
    WAWRZYNIAK Julien

  3. btsenil says:

    Cette article est très intéressant et il montre bien l’impact du sport chez les jeunes. Etant un ancien sportif jepeut dire que c’est une pars importante dans la construction, le développement du physique et mentale, et c’est le meilleur moyen de prendre confiance en soi.
    MALOU Enzo