Le rapport de la jeunesse face à l’alimentation

 

 

 

close-up-1851143_1280

 

 

Afin de contextualiser notre sujet, nous devons d’abord définir le terme « jeunesse ». Effectivement le mot jeunesse représente un groupe d’individus de la population, qualifiées de « jeune », qui sont en plein développement aussi bien au niveau de la maturité intellectuelle que corporelle.

L’alimentation est un des besoins fondamentaux de notre quotidien, en effet sans elle, nous conduisons notre corps (ainsi que notre esprit) dans le plus grand des dangers.

De plus, nous pouvons nous demander quel est le rapport de la jeunesse face à l’alimentation. Ainsi, les jeunes sont-ils trop exigeants en matière d’alimentation saine par rapport à la société ?

Afin de pouvoir répondre à ce problème éthique, nous allons voir d’abord qu’effectivement les jeunes sont trop exigeants en matière d’alimentation saine par rapport à la société, pour ensuite voir qu’il n’est pas toujours simple de bien manger pour les étudiants malgré une bonne volonté, puis nous terminerons par s’intéresser à la jeunesse et l’alimentation de demain.

 

 

Les nouveaux modes d’alimentation à la mode chez les jeunes

La nouvelle génération est une adepte des régimes veggies. Les jeunes suivent souvent un régime végétarien, vegan ou encore le dernier nouveau régime à la mode : le régime flexitarien. Alors, nous pouvons nous demander pourquoi les jeunes d’aujourd’hui ont cette forte attirance pour ces régimes alimentaires, qui parfois peut inquiéter certains parents vis-à-vis du manque de viande, ou de laitage. Les phénomènes comme la vache folle, la grippe aviaire, des lasagnes à la viande de cheval ont beaucoup choqué les français et notamment la jeune génération. En revanche, les jeunes sont beaucoup plus sensibilisés sur les animaux, la question de l’environnement, et aux modes de régimes alimentaires alternatifs, via internet où ils peuvent se retrouver confronter à des vidéos chocs sur la maltraitance des animaux, ou encore sur les réseaux sociaux comme Instagram, YouTube où ils font à des comptes influenceurs. De plus en plus de jeunes prennent conscience de l’impact que peuvent avoir certaines consommations de produits sur notre planète.

 

 

A la recherche de l’équilibre alimentaire

De nombreux étudiants aujourd’hui se retrouvent à la conquête de l’équilibre alimentaire. Assurément, devenir étudiant, signifie pour la plupart des jeunes quitter le petit cocon familial et les bonnes habitudes de cuisine des parents. Selon une étude BVA (société française d’études et de conseil) de 2009, les origines des déséquilibrent alimentaires sont variables : une prise alimentaire irrégulière, des apports nutritionnels déséquilibrés. En revanche, certains nutritionnistes revendiquent quelques conseils pour tenter d’obtenir le bon équilibre alimentaire. Il est recommandé :

  • De faire 3 repas par jour, en évitant au maximum de supprimer le petit déjeuner, car ce repas permet d’alimenter les muscles et le cerveau en énergie, il va donc apporter au corps les nutriments nécessaires pour la réalisation de ces tâches quotidiennes, aussi bien intellectuelle que physique ;
  • Lors de collation de manger du pain, des fruits ou encore des produits laitiers ;
  • Manger 5 fruits et légumes par jour ;
  • Manger des féculents (riz, pain, pâtes) à chaque repas ;
  • Pratiquer une activité physique régulière.

 

 

Vers une disparition de la malbouffe

La malbouffe désigne une mauvaise alimentation qui est due à des produits de mauvaises qualités, nuisibles pour la santé. Selon une étude réalisée par l’Inserm, Institut Nationale de la Santé et de la Recherche Médicale, en 2013 sur 15 000 jeunes, près de 61 % des adolescents interrogés disent faire attention à leur alimentation. Il existe diverses motivations telles que la perte de poids, ou le fait de prendre soin de sa santé, et donc de se sentir bien dans un corps sain.

 

 

Pas si simple de manger équilibrée en étant jeunes

Les jeunes mangent de plus en plus mal selon la Croix Rouge, en effet, ils ont de plus en plus un budget réduit pour faire leurs courses, et avec le prix élevé des produits frais, tels que les fruits et légumes, il n’est pas toujours simple pour eux de pouvoir manger de façon saine, malgré une bonne volonté de leurs parts.

Mais, en plus de ne pas avoir beaucoup d’argent, les étudiants sont souvent très pressés.

Même si les jeunes ont peu d’argent et peu de temps à consacrer à l’alimentation équilibrée, certains sites internet proposent gratuitement des conseils, des programmes afin de les accompagner dans la disparition de la « mal bouffe ». De plus, dans certains CROUS, des guides étaient distribués aux étudiants afin de pouvoir manger équilibrer en peu de temps et avec un petit budget.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/chomage/pour-les-jeunes-difficile-de-bien-manger_2216912.html

 

 

Vers l’alimentation de demain

Les jeunes possèdent souvent pleins d’ambitions, et c’est notamment le cas d’une équipe d’ingénieur en agroalimentaire qui a décidé de se lancer dans le snacking, mais le snacking sain ! Croc & Vie est une nouvelle Start Up qui a pour but d’associer des sticks croustillants à faire tremper et une sauce à emporter n’importe où. Croc & Vie est disponible en distributeurs mais aussi en magasins. Il existe différents goûts, la première version de Croc & Vie se composait : d’un stick à base de lentilles et moutardes, aromatisé curry et d’une sauce à la noix de coco et aux carottes.

Les gâteaux apéritifs en plus d’être fait avec des légumes, ils peuvent être parfois remplacer par des insectes grillés.

 

En conclusion…

La plupart des jeunes d’aujourd’hui essayent d’avoir une vie saine en matière d’alimentation, nous pouvons notamment observer leurs implications dans certaines Start Up.

En revanche, alors que la tendance des jeunes à être des veggies est au plus haut, certaines inégalités demeurent encore. En effet, quelques étudiants n’ont pas un budget suffisamment conséquent pour avoir une alimentation composée uniquement de produits végétaux, bio, sans OGM, de produits issus du commerce équitable, ou encore des produits composés de protéines de Soja.

 

Bibliographie

Plus d’un jeune français sur dix est végétarien. CNEWS matin [en ligne]. CNEWS Matin, 20/11/2017, mis à jour le 23/11/2017 [consulté le 4 janvier 2017]. Disponible sur :http://www.cnewsmatin.fr/conso/2017-11-20/plus-dun-jeune-francais-sur-dix-est-vegetarien-769472

 Pour les jeunes, difficile de bien manger ! FranceInfo [en ligne]. FranceInfo, 01/06/2017, mis à jour le 01/06/2017 [consulté le 5 janvier 2018]. Disponible sur : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/chomage/pour-les-jeunes-difficile-de-bien-manger_2216912.html

Les adolescents pas si accros à la malbouffe. LeFigaro.fr Santé [en ligne]. Pauline Fréour, 11/10/2016, [consulté le 28 décembre 2017]. Disponible sur : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/10/11/25506-loin-cliches-malbouffe-adolescents-font-attention-leur-alimentation

Equilibre alimentaire : les bases pratiques. E-santé.fr [en ligne]. Neyrat, Paul, 07/11/2001, mis à jour le 02 août 2012 [consulté le 26 décembre 2017]. Disponible sur : http://www.e-sante.fr/equilibre-alimentaire-bases-pratiques/guide/848

5- Croc&vie. Ecotrophelia France [en ligne]. Disponible sur : https://fr.ecotrophelia.org/content/5-crocvie

DROUIN Ophélie & DUTARTE Océane

This entry was posted in La jeunesse. Bookmark the permalink.

6 Responses to Le rapport de la jeunesse face à l’alimentation

  1. btsenil says:

    Le sujet que vous traitez dans ces lignes est captivant. Vous parlez d’une thématique qui, en effet, est fortement d’actualité. Depuis l’arrivée de la « malbouffe » en France, la consommation de nourriture grasse et sucrée par les jeunes avait explosée depuis les années 70 (les premiers fast-food). Cependant comme vous l’expliquez très bien ici la tendance s’inverse depuis quelques temps. Vous avez su dans votre article aller à l’essentiel et a bien exploiter les informations que vous avez recueillies. Au final il s’agit là d’un article étonnant et pertinent.

    Collart maëlle

  2. btsenil says:

    Votre article sur la jeunesse face à l’alimentation est pertinent, je pense qu’il s’agit d’un thème important chez les jeunes de nos jours car il est souvent oublier ce qui se reflète dans la population.
    Cependant pensez-vous que la « malbouffe » va disparaître dans la vie des jeunes ?
    D’autre part, c’est vrai que les jeunes de nos jours font beaucoup plus attention à ce qu’ils consomment, notamment en limitant les repas à 3 au maximum mais en ce qui concerne les fruits et légumes je ne pense pas que cela soit vraiment respecter.
    Je trouve que vous avez parler de différents types d’alimentation en fonction du niveau de vie de chacun ainsi que de la nourriture de demain.
    J’ai trouver votre billet de blog très pertinent mais également complet, il m’a apprit de nouvelles choses !
    Flavie ROGER

  3. btsenil says:

    Votre article de blog « Le rapport de la jeunesse face à l’alimentation » est un thème particulièrement intéressant puisqu’il s’inscrit dans un phénomène de société et d’actualité. En effet la « malbouffe » tire son origine de la hausse des prix des produits frais, notamment légumes et fruits, dans les années 1960. Depuis le monde entier se plie au ravage des MacDo, Burgers King, Quick… Il est alors nécessaire d’informer les consommateurs aux potentiels risques de ces fastfoods.
    Ce blog est pertinent, bien construit et nous parle forcément directement à nous, étudiants, qui dans l’obtention et la réussite de nos études négligeons qualité et hygiène de notre alimentation.

    TIROLE Bérénice

  4. GROELLY Léa says:

    Votre article  » Le rapport de la jeunesse face à l’alimentation » est sujet intéressant puisque comme vous le soulignez : l’alimentation est un besoin fondamental au quotidien. Mais bien se nourrir n’est si simple comment trouver le juste milieu entre les régimes vegan et la malbouffes ? Je trouves que c’est également important comme vous l’avez fait, de citer les étudiants qui n’ont pas un gros budget pour se nourrir tout les jours. Votre article est agréable à lire, l’image que vous avez mises souligne parfaitement les jeunes d’aujourd’hui et l’amour qu’ils apportent pour le Mc Do. Votre article est très pertinent et il m’a apporter des nouvelles connaissances.

    GROELLY Léa

  5. btsenil says:

    Le sujet de l’alimentation est un sujet très divers car de nouveaux modes d’alimentation sont créés fréquemment. Il faut donc être à la pointe de l’actualité pour le traiter ce sujet dans son intégralité. Ce qui est votre cas.
    Néanmoins, il faut penser à s’adapter à son public, car tout le monde ne connaît pas les définitions des nouveaux modes d’alimentation.
    Il est intéressant de parler des problèmes des étudiants à se nourrir de manière saine et de leur soutient dans le lancement de start-up.
    Votre sujet est clair et est bien traité, je me reconnais bien dans l’image que vous donnez des jeunes.
    CUNY Lorraine

  6. btsenil says:

    Votre article est un sujet particulièrement intéressant puisqu’il est présent dans la société et d’actualité. En effet la « mal nutrition » tire son origine de la hausse des prix des produits frais, notamment légumes et fruits. Depuis le monde entier se plie au ravage de ces fastFoods. Il est alors nécessaire d’informer les consommateurs aux risques potentiels de ces fastfoods.
    Ce blog est intéressant , bien construit et nous parle forcément directement à nous,jeune, qui dans l’obtention et la réussite de nos études négligeons qualité et hygiène de notre alimentation.
    Bourre Clémence