Les capacités éducatives des jeux numériques

De nos jours, les enfants naissent entourés de nouvelles technologies. Ils sont face aux écrans depuis leur plus jeune âge et utilisent des jeux numériques. Nous allons donc nous interroger sur leur présence et leur utilisation mais également sur l’apport de ces jeux afin de savoir si le potentiel éducatif  des enfants serait plus développé avec les jeux numériques.

Les jeux numériques et l’école

Education Reform: Insert your favorite “Wrath of Khan” joke blog title here

Une intégration difficile

Les jeux numériques sont peu utilisés dans les écoles. En effet, le système éducatif  les considère comme pas forcément bien adapté à l’ensemble des élèves, à la vie en classe et parfois difficile dans leur utilisation  pour des élèves ayant des difficultés.

Ces différents problèmes font barrage quant à l’arrivée de ces jeux dans les établissements scolaires. Toutefois, ils ont des effets bénéfiques sur le plaisir et la motivation des élèves ce qui engendre un meilleur  engagement au travail.

Mais, certains jeux mis en place dans des écoles n’ont pas permis aux élèves de bénéficier de l’apport éducatif attendu. Il va donc falloir trouver un moyen de rendre ces jeux compatibles avec les activités en classe, le contexte classe (beaucoup d’élèves), les élèves et les attentes des professeurs.

 

Les jeux peuvent-ils se substituer à l’école ?

Dans le commerce, il existe des jeux qui mettent en avant leur capacité à rendre « plus intelligent » (Alain Lieury et Sonia Lorant) les utilisateurs. Une question se pose : peuvent-ils se substituer à l’école ? D’après Alain Lieury et Sonia Lorant, il ne semble pas que ce soit le cas.  Une étude a été mise en place sur un jeu intitulé « Programme d’entrainement cérébral du Dr Kawashima – Quel âge à votre cerveau ? ». Cette étude nous prouve qu’après plusieurs tests ces jeux ne permettent pas à l’utilisateur de devenir « plus intelligent » et, que cette affirmation commerciale est fausse.

Intéressons-nous désormais à une autre étude, l’enquête « panel 2007 ». Cette étude a été mise en place par le ministère de l’éducation sur un échantillon 31 300 élèves en classe de 6e en Septembre 2007. Le but de cette enquête est de savoir si l’utilisation de jeu numérique permet aux élèves d’obtenir de meilleurs résultats scolaires.

Plusieurs tests ont été effectués sur des élèves lisant quotidiennement, regardant la télévision tous les jours ou jouant tous les jours.  Il s’avère que les activités extras-scolaires de ces élèves n’aient pas d’impact sur les résultats scolaires des enfants.

Nous pouvons donc conclure que l’utilisation de jeux numériques ne nous rend pas « plus intelligent ». Mais, nous ne pouvons pas écarter l’hypothèse que l’utilisation de certains jeux dans le cadre scolaire peut être bénéfique pour l’apprentissage. Ils sont parfois utilisés pour rendre plus ludique l’apprentissage et notamment l’utilisation des outils informatiques.

 

Un outil intéressant

Dans certains pays comme les États-Unis, Alan Gershenfeld nous apprend que des enseignants ont mis en place des jeux numériques permettant aux élèves d’apprendre tout en s’amusant. Nous pouvons citer « Historia » qui permet aux élèves de diriger des empires, des civilisations afin de comprendre l’Histoire. De plus, nous pouvons également citer le jeu « GamestarMechanic » qui a été employé dans une école à New York pour initier des élèves à la conception d’un jeu vidéo.

Ces jeux restent des outils intéressants en ce qui concerne l’apprentissage dans l’amusement, le plaisir.

Les apports des jeux numériques

iPad Education in Use

Les apports pédagogiques

Les jeux numériques ont de nombreux avantages pour les utilisateurs. En effet, ils leur permettent de contrôler leur apprentissage, de structurer leur connaissance et d’acquérir de nombreuses informations. Ces jeux « renforcent la faculté de faire tourner mentalement des objets » (Alan Gershenfeld), à apprendre ainsi qu’à « augmenter la plasticité du cerveau » (Alan Gershenfeld). Ils favorisent également la concentration et « améliore la vision » (Alan Gershenfeld).

De plus, la présence de règles dans un jeu renforce les capacités d’apprentissage du joueur. Il doit connaître ces règles afin de pouvoir jouer et avancer dans le jeu.

Néanmoins, les apports d’un jeu peuvent différer en fonction des âges des enfants. Un enfant de 2 ans n’aura pas le même bénéfice éducatif qu’un enfant plus âgé car leur connaissance ne sont pas les mêmes et ils n’ont pas la même expérience. Malgré cela, les jeux vont leur permettre de développer leur créativité et leur curiosité en découvrant de nouveaux jeux, de nouvelles règles.

 

Les apports psychologiques

Lorsque nous jouons, nous avons un but qui nous motive et nous donne un challenge. Nous allons devoir prendre des risques et résoudre le problème pour atteindre notre objectif. Mais, comme dans tout jeu, il est possible de ne pas réussir. De ce fait, nous apprenons à faire face à l’échec et à développer notre esprit critique face à notre erreur.

Certains jeux permettent un Feed-back, le joueur n’a pas le sentiment d’échec, sentiment souvent ressenti lorsque l’élève est en difficulté d’apprentissage. Il se sent en communication interactive, peut avancer, être en échec mais progresser également et gagner en estime de soi. Il ne se sent pas otage du jeu mais partenaire avec une possibilité de contrôle qui peut être valorisante dans l’apprentissage.

 

Les apports sociaux

Les jeux numériques donnent lieu à une création de liens sociaux. Ils permettent aux joueurs de travailler en équipe, de coopérer avec d’autres personnes et de communiquer. Les joueurs mettent en communs leurs stratégies, astuces. Ils s’entraident et partagent leurs connaissances.

 

Pour  Conclure :

Les jeux numériques peuvent être bénéfiques pour les joueurs. Il leur est reconnu la faculté de bénéfices psychologiques, pédagogiques voire créateur de liens sociaux. Certains contribuent même au développement de potentiel éducatif par la mise en place d’outils ludiques favorisant l’envie d’apprendre. Paradoxalement, les jeux numériques ont encore du mal à intégrer les écoles car ils ne sont pas encore adaptés à tous les élèves ainsi qu’aux activités en classe.

Il s’avère donc que ces jeux bien que leur utilisation contrôlée puisse apporter un intérêt certains à tous public, ne peuvent et ne pourront se substituer à l’école.Il faudra néanmoins rester vigilent sur une utilisation trop longue de l’élève et donc réguler l’activité des élèves face au écran afin d’éviter une addiction.

Julie GHYZEL et Emilie BENETRUY

Bibliographie :

 

 

 

  • Frété, Catherine.Le potentiel du jeu vidéo pour l’éducation. In Université de Genève, Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education[en ligne], le 28 octobre 2002. [consulté le 3 décembre 2015]148 p. Disponible sur : http://tecfa.unige.ch/perso/frete/memoire/memoire-cath.pdf

 

  • Gershenfeld, Alan.Apprendre grâce aux jeux vidéo. Pour la Science, août 2014, n°442, p.52-56.

 

  • Houdé, Olivier. Les écrans changent-ils le cerveau ?. Sciences Humaines, octobre 2013, n°252, p. 36-41.

 

  • Lieury, Alain / Lorant, Sonia. Les jeux vidéo vont-ils remplacer l’école ?.Les Cahiers pédagogiques, novembre 2008, n°467, p. 64-66.

 

  • Lieury, Alain / Lorant, Sonia. Les élèves qui lisent sont-ils meilleurs en classe que ceux qui jouent aux jeux vidéos ?. Les Cahiers pédagogiques, janvier 2013, n°502, p. 62-63.

 

  • Sauvé, Louise / Renaud, Lise / Gauvin, Mathieu. Une analyse des écrits sur les impacts du jeu sur l’apprentissage. Revue des sciences de l’éducation [en ligne]. 2007, Volume 33, numéro 1, p. 89-107. [consulté le 03 décembre 2015]. Disponible sur : http://www.erudit.org/revue/rse/2007/v33/n1/016190ar.html

 

  • Tricot, André. Ecole et numérique, de quoi parle-t-on ?. Sciences Humaines, octobre 2013, n°252, p. 42-47.

 

 

 

This entry was posted in Le jeu and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

9 Responses to Les capacités éducatives des jeux numériques

  1. btsenil says:

    Votre article montre bien les points positifs et les points négatifs sur des questions que nous ne pensons pas toujours à nous poser. Je trouve que votre articles est bien compréhensible.

    Ophélie Marotte

  2. btsenil says:

    Votre sujet est très intéressant, il montre bien que les jeux numériques sont compatibles avec l’école, mais qu’ils peuvent provoquer des problèmes d’addiction. De plus votre sujet est en lien direct avec le notre, car il démontre que c’est un outil essentiel qui ne demande qu’à être plus développé cependant avec certaines contraintes.
    Normand Annabelle

  3. btsenil says:

    Sujet très bien présenté ! Il m’a donné un bon nombre d’informations sur ce qu’apportent ces jeux numériques à l’enfant, les points positifs. Toutefois, vous avez également présenté, dans votre conclusion, le principal point négatif de ce type de jeux : l’addiction, qui touche l’enfant sur le plan psychique mais également physique (manque d’activités sportives).
    COLIN Ophélie

  4. btsenil says:

    votre article est intéressant, il est bien construit, les photos le rende attractif, il nous montrent bien que les jeux numériques on différents apport intéressant mais qu’il faut pas en abuser.
    de: Cindy Maire

  5. btsenil says:

    Votre rédaction est construite, attractif vis les photos ce qui est plaisant.
    Intéressant car il montre bien les effets bénéfiques que les jeux numériques peuvent apportés. Cependant, il montre bien l’addiction que peut provoquer ceux ci.
    Article complet et compréhensible.

    Tonnaire Estelle

  6. btsenil says:

    Votre article est très attractif, il nous montre bien que les jeux numérique peuvent être bénéfique mais dans certaines limites. Ils ne doivent pas venir par exemple remplacer l’éducation ou d’autre activités nécessaires au bon développement mais surtout qu’il faut savoir ne pas en abuser.
    ALEX Amandine

  7. btsenil says:

    l’article est très bien rédigé , il nous montre bien , grâce a ses arguments, que les jeux numériques sont utile dans une certaine limite ,et que l’utilisation des jeux vidéo ont des avantages comme des inconvénients . Les illustrations et les arguments sont bien choisie et développés .

    Benedetti Anthony

  8. btsenil says:

    C’est un très bon article bien rédigé et instructif. Cependant je trouve que l’apprentissage par le jeu peu également avoir des effets négatifs que vous avez peut développé (car l’apprentissage par le jeu peut amener les enfants à confondre amusement et travail).
    Laura Morel

  9. btsenil says:

    Votre article est bien rédigé,compréhensible par tous avec des mots simple. Il est aussi assez attractif car il y a des photos et la présentation est bonne. En ce qui concerne le contenue de l’article vous exposez bien les différents aspects que le jeu peut avoir aussi bien du coté positif que négatif
    Julie Pêcheur