Les innovations des inconvénients et des bienfaits pour l’environnement !!!

Les innovations technologiques sont des innovations qui permettent d’améliorer et de faciliter le travail, d’aider à protéger l’environnement, de trouver des solutions à des problèmes sociétaux et individuels.

Les innovations technologiques environnementales permettent d’améliorer et de préserver l’environnement ainsi que de l’utiliser à bon escient sans le polluer. Cependant, les innovations technologiques polluent et dégradent l’environnement.

Dans le monde, beaucoup d’innovations ont été créées pour l’environnement afin d’aider à sa préservation et à l’exploiter sans l’abîmer.

Nous pouvons nous poser la question suivante : En quoi les innovations de ces vingt dernières années dans le domaine de l’environnement ont-elles des conséquences sur le climat ?

Pour répondre à cette question, nous allons traiter deux aspects. Premièrement nous allons voir les avantages des innovations créées lors des 20 dernières années et leurs conséquences sur l’environnement et le climat. Et en deuxième partie nous allons voir les inconvénients de ces innovations et leurs influences sur le climat et sur l’environnement.

Les avantages des innovations 

          L’électricité est devenue un besoin vital pour les foyers du monde entier ainsi que pour les entreprises. C’est pourquoi les entreprises telles que Engie, EDF et bien d’autres innovent pour assurer une énergie plus propre et qui remplacera les énergies fossiles.

C’est pourquoi ces entreprises innovent dans l’énergie éolienne marine en Bretagne afin de moins construire sur le territoire et avoir un bon rendement énergétique.

Ces entreprises innovent également pour les panneaux photovoltaïques en utilisant d’anciens sites industriels, des carrières ou des mines afin d’avoir de la place et être rentable ainsi que pour respecter ce que souhaitent les pouvoirs publics.

Des entreprises comme Encavis décide que la politique française n’est pas encore assez mature pour des installations importantes. C’est pourquoi Encavis a décidé d’étudier pour faire de grands parcs solaires aux Pays-Bas grâce à un soutien financier du pays malgré la rareté du foncier. L’invention et l’installation des éoliennes est une bonne chose, car comparé au central nucléaire ou au centrale électrique, les éoliennes ne vont pas polluer, et ne vont pas produire de gaz à effet de serre, et même si elles en produisent, ça sera toujours moins que pour les centrales nucléaires et électriques. Et puisque la production de gaz à effet de serre sera absente ou limitée il n’y aura pas d’impacts au niveau du climat.

 

Encavis_Web_Solarpark-Roitzsch-e1564067449920

Parc solaire Encavis au Pays-Bas

Source: https://www.pv-magazine.fr/2019/07/26/un-fond-luxembourgeois-de-100-millions-deuros-cherche-a-financer-des-centrales-pv-en-france/

 

La plus grande centrale solaire du Maroc, située à Ouarzazate, a quant à elle atteint un résultat conforme et les centrales à charbon sortent peu à peu pour laisser place aux énergies renouvelables. Ce qui est bon à savoir, c’est que le charbon représentait plus de la moitiée de l’électricité produite sur le territoire marocain et que désormais, il représente le quart de la production électrique.

 

567px-OuarzazateSolar

Centrale solaire de Ouarzazate

Source: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:OuarzazateSolar.jpeg

 

Le Maroc prévoit ainsi une baisse de 32% de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.

D’autres projets sont réfléchis en France. Les régions ont pour projet d’utiliser un gaz vert, issu de la méthanisation accéléré, du déploiement de l’hydrogène ou encore de la pyrogazéification.

Ce gaz vert sera fabriqué par chaque région à partir de sources d’énergies renouvelables. Il sera moins polluant pour l’environnement et causera moins de dégâts. L’objectif est un développement durable et moins de dépendance aux énergies fossiles.

Le biométhane de synthèse, et un nouveaux gaz qui peut être injectés sur le réseau. Ce gaz à comme avantages des bénéfices majeurs pour l’environnement, car il permet de réduire les émission de gaz à effets de serre de 80% pour un usage en mobilité. Ce qui est énorme si tout le monde l’utilise. Ce gaz permet de réduire également les émissions de poussières et de NOX, et il permet de contribuer durablement à la réduction de 50% de l’enfouissement et au recyclage de 100% des plastiques collectés. Ce gaz permettrai donc de diminuer énormément la pollution et les gaz à effets de serre nocifs pour la planète.

D’un point de vu européen, Ursula Von Der Leyen, présidente de la commission européenne depuis 2019, présente le Pacte Vert (Green Deal) comme étant la nouvelle stratégie de croissance pour les années à venir. Ce Pacte Vert consiste en une stratégie de lutte contre les pollutions et contre l’effondrement de la biodiversité, mais a également comme objectif d’inscrire la neutralité climatique d’ici 2050.

L’accord de Kigali, signé au Rwanda en octobre 2016, vise une réduction du gaz HFC (hydrofluorocarbures) qui est un gaz à effet de serre très puissant (avec un pouvoir de réchauffement pouvant être 15000 fois supérieur au CO2). Ces gaz sont des produits réfrigérants utilisés par exemple pour les climatiseurs. Les 191 pays ayant signé cet accord s’engagent à réduire leur consommation de ces produits mais qui ne se fera pas en un jour: la Chine a par exemple accepté de diminuer la consommation de 85% d’ici 2045.

 

Que dire également du secteur aérien, ce secteur en croissance rapide qui représente près de 2% des émissions mondiales de CO2 et qui n’a aucune contrainte carbone?

L’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale) à décider d’un accord visant à contrôler les émissions de gaz à effet de serre. En effet, cet accord prévoit de compenser le surcroît des émissions des vols internationaux par rapport au niveau atteint en 2019-2020.

Les compagnies aériennes devront acheter des crédits carbone pour compenser la pollution en surplus du niveau autorisé par l’accord.

 

Les désavantages des innovations 

 

             Nous allons donc voir maintenant quels sont les inconvénients liés à ces innovations et leurs impacts sur l’environnement et le climat. Des innovations sont inventées régulièrement dans plusieurs domaines: environnement, informatique, économie… Concernant l’environnement, pendant ces 20 dernières années, plusieurs innovations ont été mises en place, ou vont bientôt être mises en place, et plusieurs projets également. Par exemple, la mise en place d’éolien dans les mers et les océans et une bonne chose pour produire de l’électricité et au niveau de la pollution, mais le problème est que ces éoliennes ont peut être un impact sur les milieux. Les scientifiques se sont donc intéressés à cela en se posant plusieurs questions. Ils ont lancé un projet appelé “Anode” qui va permettre d’évaluer la pollution métallique causée par la protection cathodique par anode galvanique mis sur les éoliennes pour éviter la corrosion. Mais l’oxydation de ces anodes provoquent la libération et la diffusion d’éléments métalliques dans la mer ou l’océan. Les scientifiques se sont également posé la question de l’impact des turbines sous-marines. Ces turbines sont une source intéressante d’énergie renouvelable, mais le problème est qu’elles peuvent perturber les grands courants marins et donc perturber l’écosystème de la mer. Grâce à des simulations, ils ont pu constater que l’installation des turbines sous-marines peut réduire fortement la puissance exploitable au sein des sites en question et peut parfois diminuer de 80%, et que ces modifications peuvent perturber les conditions environnementales.

télécharger (1)

 

Parc éolien

Parc Éolien Photos – Téléchargez des images gratuites – Pixabay

 

La deuxième innovation qui a un impact sur l’environnement et le climat et le numérique. En effet depuis ces 20 dernières années le numérique a augmenté en flèche. Avec l’arrivée du téléphone portable, des ordinateurs, de la 4G… Mais depuis quelques années et avec l’arrivée de la 5G, la prise de conscience des impacts du numérique sur l’environnement s’accentue progressivement chez les entreprises, les citoyens et les politiques. L’utilisation des téléphones et autres est en pleine croissance car de plus en plus de personnes les utilisent. Mais le problème majeur de ces utilisations nombreuses et que l’impact environnemental du numérique croît de la même manière, notamment sur les besoins énergétiques et les émissions de gaz à effets de serre.

Vu la situation actuelle, des mesures commencent à se mettre en place, notamment pour les Data Center qui pour bénéficier d’une taxe réduite sur l’électricité consommée, devra mettre en place des mesures ambitieuses de maîtrise de leurs empreintes environnementales. 

Une proposition de loi a aussi été énoncée concernant le numérique. La loi consistera à créer un observatoire de recherche des impacts environnementaux du numérique pour mieux savoir quels sont les gains et impacts de secteur, puisque d’après le Sénat ont précisé: “Nous avons la conviction qu’il faut avancer vite. Il faut une politique publique sur le sujet , sachant que d’ici 2040, ce secteur représente 7% des émissions française de gaz à effets de serre, plus que l’aviation”. Il est donc nécessaire de faire quelque chose car sinon les gaz à effets de serre augmenterait beaucoup trop. De plus l’augmentation de ces gaz à effets de serre provoquerait un changement climatique au fur et à mesure.

 

télécharger (2)

 

Image libre: informatique, son, numérique, électronique, équipement, fréquence, graphique (pixnio.com)

 

Et une troisième innovation est apparue. Ce sont les panneaux solaires, qui sont de bonne innovations concernant la production d’électricité et la baisse de pollutions comparé au central nucléaire, ou au central électrique. Mais le problème de pollution et de dégradation de l’environnement se passe lors de la fabrication de ces panneaux. En effet, la production de ces panneaux pollue et ont un impact négatif sur l’environnement. Car lors de la création de ses panneaux solaires qui sont faits à base de silicium va provoquer des fragilisations de la faune et de la flore, va émettre du dioxyde et va défigurer les paysages à cause de l’exploitation minière. Et le dioxyde émis par ces exploitations va provoquer un changement de climat au cours du temps.

 

télécharger

Images Gratuites : Soleil, La technologie, toit, écologie, panneau solaire, Haut, énergie solaire, Photovoltaïque, panneaux solaires 2592×1944 – – 864008 – Banque d image gratuite – PxHere

           On peut donc conclure que les innovations peuvent avoir des impacts positifs sur l’environnement et le climat, comme des impacts négatifs. Mais que même les meilleures innovations provoquent quand même des gaz à effet de serre et autres, que ce soit lors de leurs fabrication ou lors de leurs utilisations, ou alors elles peuvent provoquer des impacts sur les milieux. Et c’est impossible aujourd’hui de créer quelque chose qui ne pollue pas du tout.

Théo HEIDET et Damien GUILLARD

-Guillaume Duval. Enquête sur la droite au pouvoir.  Alternatives économiques, publié en Novembre 2016. Disponible en revue au CDI de l’Enil de Mamirolle et sûrement sur internet.

-Olivier Guerrini. Le biométhane de synthèse, l’autre gaz injectable sur le réseau. Actu environnement, publié en Avril 2020. Disponible en revue au CDI de L’enil de Mamirolle et sûrement sur internet.

-Florence Roussel et Laurent Radisson. Le gaz vert un potentiel XXL pour les territoires. Actu Environnement, publié en Avril 2020. Disponible en revue au CDI de L’enil de Mamirolle et sûrement sur internet. 

-Florence Roussel et Laurent Radisson. Transition énergétique, le réseau électrique entame sa mue. Actu Environnement, publié en Janvier 2020. Disponible en revue au CDI de L’enil de Mamirolle et sûrement sur internet.

-Florence Roussel et Laurent Radisson. Photovoltaïque au sol la chasse au foncier est ouverte. Actu environnement, publié en Décembre 2018. Disponible en revue au CDI de L’enil de Mamirolle et sûrement sur internet. 

-Florence Roussel et Laurent Radisson. éolien l’heure de la maturité. Actu environnement, publié en Novembre 2020. Disponible en revue au CDI de L’enil de Mamirolle et sûrement sur internet.

on. Les énergies marines anticipent leurs potentiels impacts sur les milieux. Actu Environnement, publié en Juin 2020. Disponible en revue au CDI de L’enil de Mamirolle et sûrement sur internet.

-Florence Roussel et Laurent Radisson. Guide des innovations Pollutec 2018. Actu environnement, édition 2018. Disponible en revue au CDI de L’enil de Mamirolle et sûrement sur internet. 

-Florence Roussel et Laurent Radisson. Un pacte vert pour l’Europe. Actu environnement,  publié en Mars 2020 . Disponible en revue au CDI de L’enil de Mamirolle et sûrement sur internet. 

 

-Florence Roussel et Laurent Radisson.Sobriété numérique: concilier Usages et impacts. Actu environnement,  publié en Novembre 2020 . Disponible en revue au CDI de L’enil de Mamirolle et sûrement sur internet. 

 

 

1 réflexion sur « Les innovations des inconvénients et des bienfaits pour l’environnement !!! »

  1. Je trouve que votre blog est bien rédigé, on peut observer une bonne structure qui est claire et bien détaillée.
    De plus on distingue bien les exemples que avez donné ainsi que les avantages et les inconvénients de vos exemples d’innovations.
    SCHORI Elise

Les commentaires sont fermés.