Les jeux olympiques un jackpot économico-social ou pas ?

Les jeux antiques existent depuis la Grèce antiques soit environ 5 siècle avant J-C, ces jeux étaient un concours sportif qui se répétait tous les 4 ans. Depuis 1896 ces derniers ont été modernisés et s’appelle « les jeux olympiques » mais leur déroulement reste inchangé. Les jeux olympiques modernes est l’événement le plus médiatisé et auxquels s’affrontent plusieurs sportifs amateurs et professionnels venant de divers pays. Environ 205 pays sont représentés, cumulant environ 13 000 participants répartit sur 400 épreuves.

Source : Pixabaycom

Source : Pixabaycom

Cet événement sportif périodique est le plus important tant aux niveaux économique qu’aux niveaux sociaux-culturel. Nous allons développer dans un premier temps les bénéfices économiques qu’apporte les jeux olympiques au pays organisateur, puis dans un second temps les pertes économiques qu’engendre celui-ci. Pour finir, nous aborderons ce que les jeux apportent à la culture.

 

Source : Pixabay.com

Source : Pixabay.com

Les jeux olympiques peuvent permettre à un pays de relancer son économie. Ils sont connus, compris et appréciés de tous car ils transmettent des valeurs universelles. Leur succès fou en apporte un similaire à la ville qui les accueils. Certes accueillir les jeux olympiques cela reste un investissement mais celui ci peut tout à fait être rentable. Car le tourisme est en plein boom lors de ceux ci dans la ville hôte. Les gens veulent y assister alors les réservations (hôtel, restaurants ….) affluent. Puis aujourd’hui tout un business de la communication c’est créer autour des jeux olympiques : les journaux télévisés, les réseaux sociaux …. Leurs font une pub monstre ! Le sponsoring est aussi très important dans les milieux sportif et d’autant plus lors des Jeux olympiques. Lors de grands événements sportifs les athlètes ne débourse rien pour payé leur tenues et équipements cela leur est offert gratuitement ! Toutefois les sponsors font cela car il récolte quelque chose en échange… Car les jeux olympiques sont un moyen facile et pratique de se faire de la publicité. Tout cela apporte aussi du positif pour la ville hôte car tout d’abord elle peut elle aussi sponsoriser les athlètes puis le sponsoring permet de faire marcher l’économie locale de la ville et d’attirer de nouvelles entreprises. Car lors des jeux olympiques les infrastructures et équipements sont fournis par des entreprises locales car le but des jeux olympiques et aussi de favoriser celle ci. Puis les jeux olympique sont aussi un moyen de mettre en avant la puissance d’une ville et donc d’un pays et ainsi d’écarter les concurrents. Enfin l’accueil des jeux olympique qui nécessite de très bonnes infrastructures tel que routes, ponts ….. va permettre la remise en état de ceux ci lorsqu’ils sont en mauvaise état et l’installation de nouveaux lorsque cela est nécessaire. Tout cela va ainsi permettre d’améliorer les échanges car les trajets seront facilités et plus rapides ce qui va donc avoir des conséquences positives sur l’économie.

Mais tous les moyens mis en place produisent-ils que des bénéfices ? 

N’oublions pas que comme partout il n’y a pas que du positif dans la relation entre les jeux olympiques et l’économie. Les jeux olympiques ne sont pas toujours rentable pour la ville hôte, certaines installations ne sont pas toujours pérennes et d’autres nécessite un entretient très coûteux pour une utilisation très rare. Puis la mise en place des jeux olympique nécessite un investissement très important et donc des emprunts tout aussi important de la part de la ville organisatrice. Celle ci pense les rembourser car elle pense que les jeux olympiques vont lui apporter un bénéfice très important ce qui n’est pas toujours le cas … Certaines fois les dépenses sont largement supérieures aux recettes et la ville s’endette, puis souvent l’économie prime et des choses tel que le respect de l’environnement et des populations locales sont sacrifier. Ensuite lors de la mise en place de l’organisation des jeux olympique les villes hôte promette le nettoyage complet de rivières, forêt, puis pour des raisons économiques elles préfèrent cacher ou changer d’itinéraire. Dans certaines villes de certains pays un budget monstre va être utiliser dans le seul but de cacher tout ce que la ville ou la pays comporte de négatif aux yeux du monde entier alors que celui ci pourrait être utiliser pour régler ces problèmes. Ensuite lorsque des épreuves sont organisés dans des lieux qui ne peuvent en temps normale pas  les accueillir (absence de neige lors d’épreuves de ski par exemple) des dépenses sont nécessaire pour permettre la réalisation de ces épreuves alors qu’il aurait suffit de changer d’endroits. Toute cette dépense évitable grâce à une meilleure organisation contribue à l’endettement toujours plus important des villes organisatrices des jeux olympiques.

L’économie des jeux olympiques est très importante, mais aux vues de l’ampleur de l’événement et du nombre de participants, il est normal que les jeux ont des ressources culturelles immense.

Comment les jeux olympiques arrivent-ils à favoriser l’entente et la diversité culturelle au sein de l’événement ?

Source : Pixabay.com

Source : Pixabay.com

Hormis le fort intérêt économique des jeux olympique, on constate aussi un grand intérêt humain. Car aux vues de la taille de l’événement du nombre de participants et de pays représentés il est normal que les jeux impliquent une grande diversité sociale et culturelle.

Un programme culturel peut constituer un outil très puissant de mobilisation du pays hôte, alliant sport et culture. Les comités d’organisation des jeux olympiques (COJO) mènent diverses activités avant et pendant les Jeux Olympiques en vue de promouvoir la paix et l’entente mutuelle à travers le sport, la Trêve olympique en particulier. La trêve olympique est une période de paix ou cessez-le-feu respectée par les différentes nations du monde durant les Jeux olympiques. Ainsi, la Trêve peut être l’occasion de proposer des programmes éducatifs et sociaux afin d’inspirer et de mobiliser les jeunes, et d’utiliser le pouvoir du sport pour favoriser le dialogue et la réconciliation.

Le village olympique et l’ensemble de  la ville hôte vivent au rythme des manifestations, célébrant l’universalité et la diversité de la culture humaine, et qui contribuent à des relations harmonieuses, la compréhension mutuelle et l’amitié entre les participants et les autres personnes présentes aux Jeux.

Londres 2012 a soumis à l’Organisation des Nations Unies une résolution relative à la Trêve olympique, laquelle a été soutenue par l’ensemble des 193 États membres.

Le COJO offre un programme d’événements artistiques et musicaux ainsi que d’autres activités culturelles afin de promouvoir l’entente mutuelle et l’amitié entre les peuples présents au sein de la ville hôte pendant les Jeux Olympiques. Ce programme insiste sur l’aspect spécifique de la culture des Jeux. Pour qu’un tel programme culturel réussisse, il doit mettre en valeur les atouts qu’offrent le Mouvement olympique et le CIO en particulier. Le CIO est en effet une organisation unique dotée d’un héritage culturel riche et désireux de partager ses ressources en la matière avec le COJO afin de réaliser, des projets culturels s’adressant au plus grand nombre, dans le pays hôte et en dehors.

Le programme culturel de Londres 2012 s’est déroulé sur quatre ans ; il a permis l’organisation d’environ 18 500 représentations, événements et ateliers, auxquels ont assisté plus de 18 millions de personnes.

Source : Pixabay.com

Source : Pixabay.com

En conclusion les jeux olympiques apporte une économie aléatoire qui peut être bénéfique ou non. Elle reste néanmoins dut à la gestion des infrastructures, des préventions des travaux ultérieure et de l’aménagement antérieure qui sont propre aux décisions du pays ou de la ville d’accueil. Malgré une économie aléatoire les jeux olympiques gardent une richesse culturelle immense du fait de leur taille, du nombre de pays représenté, du nombre de participants… Le CIO et le COJO mettent en place des manifestations culturelles autour de l’événement sportif afin de promulguer la paix et l’enrichissement culturel.

Article rédigé par : Dupon Gaëtan et Bernard Julie

This entry was posted in Le jeu and tagged , , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Les jeux olympiques un jackpot économico-social ou pas ?

  1. btsenil says:

    J’ai trouvé le sujet vraiment intéressant. La partie historique m’a beaucoup plus. Cependant attention aux nombreuses fautes d’orthographe !
    Maude LIMACHER

  2. btsenil says:

    Le sujet est bien traité, la mise en forme est correcte et les images bien en lien avec le sujet choisis. Mais en effet, quelques fautes d’orthographe restent à corriger.
    Mathilde VERMOT-DESROCHES

  3. btsenil says:

    L’article est entraînant, rien qu’avec les images on comprend deja de quoi il va parler. Dans l’introduction on comprend bien l’évolution des JO. L’article nous montre bien les enjeux que les JO engendrent.
    MEYER Aurélie

  4. btsenil says:

    Je trouve votre sujet très intéressant, d’autant plus qu’avec les JO de Rio de cette année votre article permet aux personnes qui ne connaissent pas réellement le principe des JO d’en comprendre leur utilité.
    Stéphane MICHEL