LES NANOTECHNOLOGIES, DE GRANDES CONTROVERSES POUR DE SI PETITES CHOSES

Les nanotechnologies (venant du grec νανος = nain) ont commencé à être développées à partir du début des années 2000. De nombreux laboratoires étudient ces technologies très spéciales. Mais dans notre société moderne, celles-ci sont soumises à de nombreuses controverses. Dès lors, en quoi les nanotechnologies créent-elles des controverses quant à leurs effets sur la santé ? Les nanotechnologies : ces outils formidables permettant d’interagir à n’importe quelle échelle : nanoscopique comme humaine. A leur échelle il y un nombre incalculable de champs explorables et de possibilité pour créer et développer. Elles pourraient permettre d’incroyables avancées médicales de par leur action à une échelle microscopique. Cependant de nombreux effets indésirables sur la santé ont été répertoriés ainsi que des morts et des maladies graves déclenchées par l’exposition à des nanoparticules. Aussi, c’est pour cela que les nanotechnologies sont autant soumises à controverse. Enfin, il existe une probabilité non négligeable qu’une intelligence artificielle supérieure fasse son apparition : celle-ci pourra donc potentiellement contrôler les nanorobots et créer un danger réel pour les humains ; on appelle cela la Singularité.

Engrenages de la santé. https://pixabay.com/fr/illustrations/la-sant%C3%A9-soins-m%C3%A9decine-2082630/

Engrenages de la santé.
Pixabay

 

Les nanotechnologies peuvent permettre des avancées médicales immenses : les innovations dans ce domaine sont ou seront du moins très importantes pour l’espèce humaine. Ce n’est plus qu’une question de temps avant que les maladies jusqu’à maintenant incurables soient soignables telles que Parkinson, Alzheimer ou les cancers : des études récentes montrées dans Les nanotechnologies, la nouvelle arme contre le cancer du cerveau, ont prouvé que ces dernières pourraient en théorie éliminer les cellules cancéreuses du cerveau, ainsi, le cancer pourrait disparaître presque entièrement grâce à l’usage des nanotechnologies. Elles permettraient également de maintenir l’état du cancer pour que le porteur soit en état de rémission permanente. Ce qui donnerai l’occasion aux personnes atteintes de vivre une vie plus longue qu’elle n’aurait dû l’être. Ces possibilités sur le cancer du cerveau peuvent également être étendues à toutes les formes de cancer ou eux maladies neurologiques : les nanorobots agiraient ainsi sur la transmission nerveuse et empêcheraient les fonctions défectueuses de provoquer ces maladies.

Grâce aux nanotechnologies, beaucoup de domaines médicaux pourront se développer ou même naître : la régénération moléculaire et cellulaire, et même le pharmaceutique ; la voie d’administration des molécules médicamenteuses pourra être changée complètement grâce à la maîtrise de cette technologie. Ainsi Pierre Thouverez décrit certaines possibilités de développements de filières en médecine dans son article Vers une approche de la santé complètement nouvelle, il nous explique aussi que des robots pourraient être introduits pour une courte durée et ainsi pourraient réguler les différents taux présents dans le sang. La culture in vitro d’organes pourrait être possible, le développement d’un nanorobot universel rendrait possible une imagerie médicale d’une précision jusqu’alors inégalée.

L’article de Science : Nanosystems and Nanotechnologies in biomedical engineering, nous explique que chaque cellule de notre corps utilise de la nanotechnologie entre les échanges de molécules et la création de matière. En utiliser davantage pour améliorer des performances ou remplacer certains tissus, ou encore réguler des taux de molécules précisément est possible et réalisable.

De l’autre côté, il y a beaucoup d’arguments contre les nanotechnologies pour des raisons médicales et environnementales.

 

Les nanotechnologies, ces très fines particules de divers matériaux pouvant être dangereuses, peuvent polluer au même titre que les pesticides de par leur utilisation très intensive. L’idée est abordée dans Vous aimez les pesticides, vous adorerez les nanotechnologies. Celles-ci dégradent considérablement l’environnement de par leur forte concentration libérée dans la nature. Les nanotechnologies sont partout : des produits de beauté aux ordinateurs en passant par l’activité cellulaire. Mais, et c’est un problème, elles sont également présentes dans nos aliments notamment les nanoparticules de dioxyde de titane servant d’additif alimentaire. Dans Bataille sur les nanoparticules de dioxyde de titane, on nous explique que de nombreux procès ont eu lieu en France pour y interdire l’usage de ces particules car elles sont très nocives pour les humains, et, depuis 2016, leur utilisation est interdite sur le territoire français. Si les nanotechnologies sont un danger pour la santé, les risques pour l’environnement sont également bien réels, et, indirectement pour le bien-être corporel humain. Nanomatériaux et micropolluants des risques… pour la santé et l’environnement, un débat a eu lieu et ce document en est le compte rendu : ils ont notamment évoqué le problème soulevé par les filtres de niveau nanoscopique qui rejettent beaucoup de nanoparticules dans les cours d’eau et polluant ainsi les écosystèmes de manière non réversible pour l’instant. Au niveau précisément des nanoparticules, ce qui pose problème est la taille ainsi que la surface de chaque nanoparticule : la place occupée par un « essaim » dans le corps humain par exemple pourra poser problème si quelques nanorobots sont en excès, cela pourrait avoir de graves conséquences sur la santé de l’hôte comme nous l’explique Philippe Houdy dans son article Risques et dangers des nanotechnologies. Toutes ces technologies microscopiques soulèvent donc de nombreux problèmes éthiques tant par rapport à leurs effets sur la santé que pour les moyens de les utiliser. Comment garantir la liberté individuelle de chacun est entouré de nanorobots invisibles à l’œil nu ? ou peut-on décemment commercialiser des produits qui détériore la santé, et c’est avéré. Ces questions sont abordées dans LES NANOTECHNOLOGIES, AVIS ET RAPPORTS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL. Les nanomatériaux sont donc présents partout sans que tout le monde ne se soucie vraiment d’eux dans l’environnement et dans les produits que nous utilisons. Ils sont une menace invisible : une menace fantôme comme dans Star Wars ; où le seigneur Sith est présent dans l’univers et pouvant trouver et toucher quiconque sans que personne ne sache qui il est. Cette analogie est utilisée dans le titre de cet article : Nanomatériaux : la menace fantôme.

Singularité https://pixabay.com/fr/illustrations/voyage-dans-le-temps-trou-noir-1777767/

Singularité    Pixabay

 

 

Les robots peuvent-il faire le mal ? Cette question essentielle que se pose chacun ou beaucoup de personnes, la réponse est probabiliste pour la plupart. La Singularité : une théorie et une éventualité où une Intelligence Artificielle supérieure et possédant une conscience rebellerait contre la race humaine pour l’exterminer. On trouve cette singularité dans les scénarios de films de science-fiction célèbre tels que Terminator, Matrix, ou des jeux récents comme Detroit : Become Human de David Cage. Il existe donc une probabilité que les robots puissent faire le mal. Cependant la notion de bien et de mal est confuse, ce qui sera bien pour l’un pourra être mal pour un autre. Or un robot sait de par son code source ce qui fait le bien pour les hommes. Pour les nanotechnologies, une autre théorie existe selon laquelle une entité numérique pourrait prendre le contrôle de tous les nanorobots ou nanotechnologies et les doter d’une conscience collective, ce qui les uniraient, des milliards, contre l’espèce humaine. Cela mettrait donc en danger la race entière des hommes. Cela est abordé dans le film transcendance par exemple ou un personnage mort transfère sa conscience dans un ordinateur puis dans des nanorobots capables de tout faire jusqu’au jour où il perd le contrôle et commence à ravager le monde.

Voilà donc les différentes controverses liées aux nanotechnologies. Elles sont apparues de par les grandes différences en matière d’apport de la santé : d’un côté de grandes possibilités et de l’autre de grands problèmes

 

 

BACKHOUSE Chris, Nanosystems and Nanotechnologies in biomedical engineering, Science [en ligne], 02/11/2001, 02/11/2001 , disponible sur https://www.sciencemag.org/careers/2001/11/microsystems-and-nanotechnologies-biomedical-engineering

B. Lamidel, Vous aimez les pesticides, vous adorerez les nanoparticules, Abeilles de France et apiculteurs, 2015, n°1029 [11/2015], disponible sur http://renadocagri.fr/index.php?lvl=notice_display&id=76235

Conférence-Débat « Nanomatériaux et micropolluants : des risques… pour la santé et l’environnement ? », In secrétaire Dreal Grand EST, 2016, mis à jour le 13/09/2016 [13/09/2016],disponible sur http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/cr_spppi_conference_nanomateriaux_13_septebmre_2016_version_definitive.pdf

CLAEYS Sébastien, TROCQUENET-LOPEZ Florent, FLOC’H Erwan, Les robots peuvent-ils faire le mal ? Socialter, 034, 04/2019, pp 74-77

FOUCARD Stéphane, Bataille sur les nanoparticules de dioxyde de titane, Le Monde [en ligne], 28/06/2018, n°22848 [consulté le 10/12/2019], disponible sur http://0251202w.esidoc.fr/search.php?pid=&action=Record&id=MF_MF1808281231119_2018&num=1&total=11

HOUDY Philippe, Risques et dangers des nanotechnologies, Futura Sciences, 08/11/2016, disponible sur :

https://www.futura-sciences.com/tech/dossiers/technologie-revolution-nanotechnologies-790/page/5/

OBADIA Alain, LES NANOTECHNOLOGIES, AVIS ET RAPPORTS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL, 2008, disponible sur https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/084000408.pdf

LEBRUN Anne-Laure, Les nanotechnologies : la nouvelle arme contre le cancer du cerveau, Le Figaro, 04/02/2018, disponible sur : http://sante.lefigaro.fr/article/les-nanotechnologies-la-nouvelle-arme-contre-le-cancer-du-cerveau/

DE RAVIGNAN Antoine, Nanomatériaux : la menace fantôme, Alternatives économiques, 04/2016, n°356 [consulté le 28/12/2019], disponible sur http://0251202w.esidoc.fr/search.php?pid=&action=Record&id=MF_MF1604281147727_2016&num=1&total=3#

THOUVEREZ Pierre, Vers une approche de la santé complètement nouvelle, Techniques Ingénieures, 23/05/2019, disponible sur : https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/nanotechnologies-sante-66276/

 

This entry was posted in Créativité, innovations. Bookmark the permalink.

2 Responses to LES NANOTECHNOLOGIES, DE GRANDES CONTROVERSES POUR DE SI PETITES CHOSES

  1. btsenil says:

    Le sujet des nanotechnologies est très intéressant de par le fait qu’elles détermineront probablement le destin futur de l’humanité. Nous avons, grâce à votre plan en deux parties, pu clairement identifier les bienfaits puis les méfaits des nanotechnologies sur la santé. Les films cités dans cet article sont très pertinents puisqu’ils traduisent bien la méfiance et le questionnement sur le sujet comme vous l’avez fait remarquer.
    Cet article était donc pour moi très intéressant à lire car bien articulé et répondant clairement à la problématique soulevé.