Quand l’environnement est sain, le bonheur se porte bien !

Tous les citoyens sont concernés par l’enjeu écologique : les ressources non renouvelables diminuent, un changement climatique apparaît, la faune et la flore sont impactées par les activités de l’Homme. Pourtant, l’Homme a besoin de ces ressources pour vivre et d’un environnement sain pour son bien-être.

 

L’application des valeurs écologiques est-elle devenue nécessaire au bonheur des Hommes ?

Les impacts de l’Homme sur l’écologie

Depuis des millions d’années l’Homme s’est approprié la terre afin de répondre à ses besoins. L’Homme s’est modernisé et sa technologie modifie l’environnement qui se répercute sur l’écologie. Aujourd’hui, l’enjeu est de taille, en effet l’activité de l’Homme présente de grands impacts sur :

  • La qualité de l’air due à l’utilisation croissante d’énergies fossiles non renouvelables qui a déclenché une accumulation de CO2 et a provoqué le réchauffement climatique. Ce réchauffement pourrait causer le déplacement massif de la population humaine qui s’accompagnera de guerre et de famine. Mais aussi, il a un impact très négatif sur la biodiversité.
  • L’épuisement des énergies fossiles, depuis toujours l’Homme a surexploité ces ressources mais elles sont non renouvelables (gaz, charbon, …) à l’échelle humaine. Aujourd’hui il serait question de transition écologique avec le développement des énergies renouvelables (panneaux solaire, éoliennes, …).
  • L’eau, les activités humaines notamment les rejets des déchets polluent les eaux de surface mais aussi les eaux souterraines. L’eau potable est donc de moins bonne qualité et son accès est de plus en plus difficile.
  • Les écosystèmes ont subi des modifications importantes suite aux activités humaines (la déforestation, les prairies transformé en terre de culture, … ) et ont donc modifié la biodiversité. La capacité des écosystèmes à fournir des ressources basées sur les cycles naturels (eau, azote, carbone) a été modifiée ou perturbée.
  • La biodiversité été impactée du point de vue du processus naturel des espèces.  Certaines espèces rares disparaissent alors que les espèces communes colonisent de nouvelles régions ce qui a engendré une diminution de la biodiversité mondial. Globalement, les différences génétiques entre les espèces ont diminué notamment les animaux d’élevage et les plantes de cultures, ce qui engendre des conséquences sur la nutrition de l’Homme. 

Les différents acteurs de l’écologie

Parmi les différents acteurs de l’écologie, nous pouvons retrouver :

  • Des associations telles que l’association PrioriterrePrioriterre est une association loi 1901 dont l’objet est d’aider chacun à réduire son empreinte écologique et préserver les ressources naturelles de la planète. Prioriterre apporte des solutions concrètes à la lutte contre le réchauffement climatique et la sauvegarde de la planète. Elle met en oeuvre des pratiques innovantes: sensibiliser aux enjeux du développement durable, informer, conseiller, donner de l’expertise, former les acteurs dans les collectivités et les entreprises, accompagner les porteurs de projets.
  • Les collectivités : une dotation a été créée pour aider les collectivités à mettre en oeuvre leur plan climat en 2017, il suffit d »utiliser les revenus de la taxes carbone prélevée sur les consommations d’énergie fossiles. Depuis 2014, une composante carbone est prélevée sur les taxes appliquées aux énergies fossiles, les taxes intérieures sur la consommation des produits énergétiques.
  • Le gouvernement : les préfets peuvent déclencher des mesures d’urgences plus rapidement en cas de pics de pollution
  • Paris photographié depuis la tour Montparnasse, le 29 décembre 2016.Pic de pollution à Paris photographié depuis la tour Montparnasse le 29 décembre 2016
  • La Commission Déchets et propreté de l’Astee publie des documents de référence sur les meilleures techniques disponibles a adopté sur le traitement des déchets dans les industries.

L’objectif de ces acteurs est de sensibiliser les citoyens au développement durable pour la sauvegarde de la planète afin d’anticiper notre avenir.

Le rôle de l’écologie sur le bonheur des hommes

Le bonheur des Hommes provient en partie des valeurs écologiques : réduire les impacts des facteurs environnementaux sur la santé et les inégalités d’expositions à ces impacts (qualité de l’eau et de l’air, effets des pesticides sur la santé…), proposer des actions pour lutter contre la destruction des paysages et des espèces en voie de disparition, favoriser les changements des comportements individuels et collectifs dans notre société. L’application de ces valeurs écologiques jouent un rôle primordiale sur notre santé, notre qualité de vie, et d’un point de vue psychologique comme par exemple la disparition des espèces qui réduit l’inspiration culturelle ou la possibilité d’acquérir de nouvelles connaissances scientifiques tirées de la nature.

La SANTE et la QUALITÉ DE VIE

La santé reste bien entendu un enjeu majeur du bonheur si notre biodiversité est préservée ou non.

Les activités de l’Homme ont un impact sur la biodiversité ce qui affecte donc sa santé et sa qualité de vie : il est important de maintenir un bon état des eaux douces et marines, une diversité des plantes sauvages et cultivées, une productivité des sols, des fruits et légumes riches en nutriments, une richesse et une  beauté du paysage. Il est donc nécessaire de maintenir la biodiversité ( diversité écologique, …) sinon cela aura des conséquences sur notre nutrition qui engendrera des crises alimentaires et des maladies.

Conséquences sur la santé de la pollution de l’air ?

La pollution de l’air peut avoir divers effets à court et à long terme sur la santé. La pollution de l’air en milieu urbain accroît le risque de maladies respiratoires aiguës (pneumonie, par exemple) et chroniques (cancer du poumon, par exemple) ainsi que de maladies cardio-vasculaires.

Différents groupes d’individus sont touchés différemment par la pollution de l’air. Des effets plus graves sur la santé sont observés chez les personnes déjà malades. En outre, les populations plus vulnérables comme les enfants, les personnes âgées et les ménages à faible revenu ayant un accès limité aux soins de santé sont plus sensibles aux effets préjudiciables de l’exposition à la pollution de l’air.

Pollution de l’air : 7 millions de morts par an dans le monde, près de 600 000 en Europe

CONCLUSION

En résumé, l’écologie est devenue un enjeu central pour tous les citoyens. Depuis des années, les activités de l’Homme ont un impact négatif sur l’environnement alors que, paradoxalement, une nature en bonne santé est indispensable au bonheur des Hommes.

Pour répondre à notre problématique, l’application des valeurs écologiques est réellement nécessaire au bonheur des Hommes.  En effet, nous avons pu voir qu’un environnement, sain ou non, influence la santé et la qualité de vie de l’Homme : un environnement pollué fragilise la santé de l’Homme, impactant de manière négative son bonheur. Des acteurs – telles que les associations gouvernementales – jouent un rôle essentiel pour sensibiliser les citoyens à ces valeurs écologiques, au respect de l’environnement, et ainsi relever le défi d’un environnement meilleur pour une vie meilleure.

Afficher l'image d'origine

Affiche sur l’environnement publié par France Nature Environneme nt

BIBLIOGRAPHIE

Bougrain Dubourg, Allain; Dulin, Antoine. Republique Française, conseil économique social et environnemental [ en ligne]. Les édition DES JOURNAUX OFFICIELS, Lundi 16 décembre 2013. L’éducation à l’environnement et au développement durable tout au long de la vie, pour la transition écologique. Disponible sur : http://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Avis/2013/2013_28_education_environnement_developpement_durable.pdf

De Chefdebien,Hubert. Meilleures Techniques Disponibles : quel impact sur les conditions d’exploitation ?. Techniques Sciences Méthodes, 2016, n°9, p.11-12.

Fabrégat, Sophie. PLF 2017 : une dotation pour aider les collectivités à mettre en oeuvre leurs plans climat ?. Environnement & technique, novembre 2016, n°363, p. 8-9.

Nicolas, Yveline. La loi sur la biodiversité. Biocontact, septembre 2016, n°271, p.4

Prioriterre. Centre d’information et de conseil, Energie, Eau, Consommation. Disponible sur : http://www.prioriterre.org/ong/prioriterre/a2641/l-association-prioriterre.html

Radisson, Laurent. Pics de pollution : les préfets prendront plus rapidement des mesures d’urgence. Environnement & techniques, octobre 2016, n°362, p.6-7

République française, Rapport sur la mise en oeuvre des objectifs du développement durable [en ligne]. Revue national de la France, 2016. Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien être de tous à tout âge. Disponible sur http://www.developpement- durable.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_sur_la_mise_en_oeuvre_des_Objectifs_de_developpement_durable_07-16_.pdf

 République Française, le Gouvernement [en ligne]. SNTEDD, Mai 2014. Stratégie national de transition écologiques vers un développement durable 2015-2020 . Disponible sur : http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/SNTEDD.pdf.

 

 

 

CHATAIGNIER Pauline

BRIOT Anna

This entry was posted in Le bonheur and tagged , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Quand l’environnement est sain, le bonheur se porte bien !

  1. btsenil says:

    Votre sujet est très intéressant et vaut le cout d’être étudié plus précisément. On se pose pas trop de question concernent notre milieu de vie, sur notre terre, et pour cela ont oublient que la modification, destructions de l’environnement a un impact sur nous, notre bonheur mais aussi sur ceux des autres être vivants. Votre sujet permet a ces lecteurs de les faire réfléchir afin d’agir et de protéger son environnement mais aussi celle des autres afin de maintenir un bonheur au niveau de ce monde.
    KAVAK Samet

  2. btsenil says:

    Votre article est attirant sur le point de vue visuel et agréable à lire. Il est porté sur un sujet actuel qui touche toutes les personnes de ce monde et nous fais réfléchir sur notre manière de vivre. On ne se rend pas forcément compte mais l’Homme, est en effet, le principal responsable du réchauffement climatique, de la déforestation, de la modification des écosystèmes ou encore de la pollution de l’air. Comme vous l’avez annoncé, l’activité humaine a de réelles conséquences sur la qualité de vie et la santé de l’Homme, de nous-même, mais aussi des autres êtres vivants. Ainsi, la préservation de notre environnement, de la biodiversité et de nos ressources naturelles ont une influence positive sur le bonheur de l’Homme.
    ESCAMILLA Lauriane

  3. btsenil says:

    Le sujet est captivant et d’actualité avec ce début d’année et ses nouvelles lois sur l’environnement qui sont misent en place.
    Il est certain que si nous continuons à polluer ainsi et à détruire la nature comme nous le faisons, il y aura des répercutions. Comme vous le dites, nos actions sur l’environnement vont entrainer des conséquences sur notre santé tels que les maladies respiratoires mais aussi des maladies dut à notre alimentation qui sera, elle aussi impacté par notre pollution. Lorsque nous sommes en bonne santé je pense que nous sommes plus aptes à développer notre bonheur et être heureux. Cela nous amène à se demander ce que nous allons léguer aux générations futures si nous ne changeons pas notre mode de vie! Heureusement que des actions sont misent en place pour faire évoluer les mentalités car la préservation de l’environnement est un enjeu de plus en plus important.
    NARBEY Chloé