Qu’on apporté l’utilisation des TIC dans notre quotidien ?

A la fin du XXème siècle, une troisième révolution qui s’appuie sur l’apparition des technologies de l’information et de la communication marque une nouvelle ère riche en bouleversements majeurs, tant pour les entreprises que pour les salariés.

La première de leurs caractéristiques est que le développement de leur puissance (capacités et vitesse de calcul, stockage des données , miniaturisation…) est exponentiel. 

Les technologies de l’information et de la communication regroupent toutes les techniques utilisées dans l’informatique, les télécommunications ou Internet permettant de produire, de transformer, de stocker ou de transmettre l’information.

Ces techniques comprennent aussi bien des outils « physiques » (ordinateurs, tablettes, smartphones, réseaux filaires etc.) que des outils dématérialisés (logiciels, connexions sans fil, courriers électroniques, internet/extranet, etc).

“Qu’il s’agisse d’environnement,de pacifisme, de rapport à la culture, l’évolution technologique entraîne majoritairement l’adhésion, voire l’enthousiasme de population pour lesquelles le mot de “progrès” n’est pas dénué de sens. Dans le même temps, elle suscite également interrogation, condamnation là où son déploiement peut entraîner nuisances, doutes ou inquiétudes.” (comme le dit Griset Pascal dans le document de la machine à vapeur au GAFA(M)).

Dans quelle mesure les nouvelles technologies de communication influent-elles sur les rapports socio-culturels de la population française ?

Lors de notre étude, dans un premier temps, nous allons vous parler des avantages des TIC puis, dans un second temps, leurs inconvénients.

Doc1Geralt, 12 juin 2017, Organizar un proyecto


Le charme des TIC :

Jamais autant d’informations n’ont été produites, stockées et aussi ouvertes aux personnes lors de ce siècle qu’en 2 millions d’années.

Les TIC permettent à l’Homme d’avoir : 

une meilleure structuration du travail :

Les nouvelles technologies de communication permettant une meilleure structuration du travail, ont permis aux entreprises d’améliorer l’organisation du travail.

un accès plus rapide à l’information :

Elles permettent un accès plus rapide à l’information grâce à des outils comme Internet ou l’on trouve rapidement de grandes quantités d’informations.

un gain de flexibilité dans le travail :

Tous les appareils numériques portables permettent de réduire la rigidité du travail. De nos jours, la portabilité du matériel permet de finir le travail commencé au cours de la journée chez soi. Il est aussi possible d’assister à des conférences à distance.

une réduction des coûts :

La mécanisation et l’automatisation de certains processus permettent de réduire les coûts de la société, une amélioration de la production et une régulation du travail.

Les TIC sont des technologies à usages multiples, c’est à dire qu’elles ouvrent un champ de possibilités. Leurs découvertes donnent jour aux messageries personnelles, au commerce électronique, à la musique et aux films sous format numérique, aux progiciels de gestion intégrés, aux jeux en réseau, aux GPS embarqués, aux smartphones…

Ils permettent également aux chercheurs d’échanger davantage d’informations et plus rapidement, y compris à longue distance. Internet induit une transparence qui contribue à l’éducation du patient et permet de relier sur une même chaîne de communication le patient, son médecin généraliste et tout le système de santé.

Les TIC ont commencé à représenter une part croissante de la consommation, que ce soit directement (achats d’ordinateurs) ou indirectement (achats de biens dans lesquels elles sont incorporées: automobiles, smartphones, etc.). Certaines des plus grandes entreprises d’aujourd’hui ont été des pionnières des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Ce sont Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft (les fameux GAFAM). Ces TIC permettent d’échanger avec le monde entier ainsi que de trouver des informations sur le monde qui nous entoure.

Toutes ces nouvelles technologies de communication ne servent pas que pour le travail. Elles sont très utiles pour les apprentissages. D’après l’Unesco, elles permettent de combler les lacunes, soutenir le développement professionnel des enseignants, améliorer la qualité et la pertinence de l’apprentissage et de renforcer et améliorer la gouvernance de l’éducation.

On peut donc voir que l’apparition des TIC et leurs développements ont permis à la société d’avoir accès à beaucoup d’avantages, d’échanger des informations, d’aider les entreprises à mieux organiser leurs productions,…. mais tout avantages s’accompagnent d’inconvénients.matrix-2502935_1920

Gerd Altmann, pixabay


La face caché des TIC :

 

Rien n’est parfait donc ce n’est pas étonnant de trouver des inconvénients au TIC. Cette révolution a aussi des conséquences sociales. D’une part, elle détruit petit à petit certains métiers, dévalorise l’expérience acquise avec les anciennes organisations du travail, notamment par les seniors, et offre une prime à l’adaptabilité permanente.

Les TIC peuvent entraîner une réduction de l’autonomie des employés dans la mesure où elles permettent de rationaliser le travail et d’avoir un meilleur suivi et une meilleure traçabilité du travail produit, et donc entraîner un sentiment de déresponsabilisation. L’indépendance à ces outils font que lorsqu’ils tombent en panne ou que la quantité de mails reçue est importante, cela réduit le rythme de travail et la portabilité du matériel informatique fait que le travail prend sur la vie privée des salariés (cela peut conduire à un burn out). 

Le flux d’informations donne lieu à un stress constant (trop d’informations à traiter et trop rapidement). Cela montre que ces technologies qui ont donc été créées pour nous simplifier la vie nous la  complique également. Toutes ces informations nous font perdre le fil de la concentration et nous le diminue (en 2004, le temps moyen de concentration était de 3 minutes ; en 2012, 1 minute et 15 secondes)

Au fur et à mesure que les technologies s’améliorent, les terminaux consomment moins d’énergie, les machines ont plus de mémoire, le prix du matériel baisse, etc… Leurs usages et donc leurs impacts augmentent mais leur durée de vie est en chute libre due à la course incessante à la nouveauté qui engendre une surenchère permanente en nouveaux logiciels et en nouvelles fonctionnalités qui stimulent l’achat de nouveaux appareils.

Ces nouvelles technologies de communication ont créé, chez les jeunes, une indépendance aux jeux vidéos. Lorsqu’il s’agit de jeux violents, cela diminue leur empathie et augmente donc leur violence et leur agressivité.

On remarque également que nous sommes les cibles des spécialistes du marketing (textos promotionnels, mails, téléphone qui sonne, courriers), tout ce qui nous rend fou. Ils se servent d’Internet et de toutes ces technologies pour essayer de nous vendre des volets, des assurances… ainsi que de nos emails, numéros, adresses. Ces entreprises obtiennent nos coordonnées en se les vendant entre elles ou sur des sites qui les vendent ; ce qui est illégale aux yeux de la loi, comme quoi Internet ne sert pas seulement à enrichir nos connaissances. 

On peut donc voir que l’utilisation des TIC, dans notre quotidien, a bien des effets néfastes sur notre vie. 


Conclusion :

Au terme de notre étude, nous pouvons en conclure que les TIC ont des effets néfastes comme positifs sur notre vie. Leurs apparitions ont permis de déboucher sur de nouvelles ouvertures, comme l’accès mondiale des information et donc de permettre d’enrichir nos connaissances, mais également de faciliter notre travail au quotidien. Cependant, ils ont entraîné une dépendance chez les jeunes, ont diminué leurs rapports sociaux entre eux et de nouveaux problèmes de santé tels que le burn out et de très grands stress sont apparus. 

Comment apprendre aux enfants, dès leur plus jeune âge, à résister à l’appel numérique ?

Serons-nous capables de choisir les éléments de la technologie qui améliorent la qualité de vie et d’éviter ceux qui la détériorent ? David Baltimore

GUTIERREZ Emilie et CHAFFIN Nathan


Bibliographie :

-Document 1 : Griset, Pascal. De la machine à vapeur aux GAFA(M)* : d’une innovation technologique à l’autre. Question Internationales, Le premier Mai 2018, n°091-092, page 12-19. http://0251202w.esidoc.fr/search.php?pid=&action=Record&id=MF_MF1809141255318_2018&num=1&total=1

-Document 2 : Hecketsweiler, Chloé. Les docteurs 3.0 de la Silicon Valley. Le Monde. Le Monde, Le quatre septembre 2015, Mise à jour le sept septembre 2015 [consulté le 02/01/2020]. https://www.lemonde.fr/entreprises/article/2015/09/07/les-docteurs-3-0-de-la-silicon-valley_4747916_1656994.html

-Document 3 : Molénat, Xavier. Ecrant Attention danger ?. Science Humaines, En octobre 2013, n°252, page 52-55.    http://0251202w.esidoc.fr/search.php?pid=&action=Record&id=0251202w_7465&num=1&total=10

-Document 4 : La revue durable. Indicateur sur la société de l’information : vous avez dit virtuel ?. La revue durable, En juin 2013. Page 16-18. http://0251202w.esidoc.fr/search.php?pid=&action=Record&id=0251202w_8926&num=3&total=20#

-Document 5 : Pech, Thierry. 1976 : La troisième révolution technologique. Les Dossiers d’Alternative économiques, En Octobre 2018, Hors-série n°007, page 80-82. http://0251202w.esidoc.fr/search.php?pid=&action=Record&id=MF_MF181122121896_2018&num=2&total=43#

-Document 6 : Serfaty, Laurence. Hyperconnectés : Le cerveau en surcharge.

-Document 7 : Lanos, Wandrille. Cash investigation : Les stratégies secrètes.

-Document 8 : Malakoff Médéric Humanis. L’impact des TIC sur les conditions de travail en entreprise. Malakoff Médéric Humanis, Malakoff Médéric Humanis, Parue le vingt 2016, pas de Mise à jour [Consulté le 02/01/2020].

https://humanis.com/particulier/prevoyance-dependance/impact-tic-conditions-de-travail/

-Document 9 : Unesco. Les TIC dans l’éducation,  Unesco. Unesco, Pas de date. https://fr.unesco.org/themes/tic-education

Document 10 : Weebly. Les technologie de l’information et de la communication. Weebly. Weeble, Pas de date. https://clictic.weebly.com/deacutefinition-des-tic.html#

3 réflexions sur « Qu’on apporté l’utilisation des TIC dans notre quotidien ? »

  1. Votre article est bien construit. Les TIC sont un sujet d’actualité, ils possèdent à la fois des aspects positifs et négatives. J’ai appris des nouvelles connaissances que je ne connaissais pas grâce à votre article.
    POLAT ECem

  2. je trouve votre sujet choisi très intéressant, grâce à votre article nous voyons les points positifs mais aussi négatif de l’utilisation des TIC dans notre quotidien. au travers de votre article, nous voyons que les TIC apporte un nouveau visage à notre société.

  3. Votre article est intéressant car il reprend et approfondit un sujet qui est particulièrement d’actualité. De plus, il est bien construit et fluide, ce qui le rend agréable à lire.
    Vous avez bien développé le côté positif et négatif.

    CONVERS Eva

Les commentaires sont fermés.